Contribution de Jean-Pierre Grin

24 avril 2024

Jean-Pierre Grin - membre du comité directeur de Biofuels Schweiz - espère encore un coup de pouce pour les biocarburants

L'agriculteur UDC déposera un dernier texte avant de quitter définitivement le Conseil national. Une occasion de parler une dernière fois de lui.

Le compte à rebours a commencé. Dans moins d'un mois, à la fin de la session d'automne, Jean-Pierre Grin quittera définitivement la Coupole après seize ans passés au Conseil national. L'ancien maire de Pomy n'est pas le seul député vaudois à raccrocher les crampons. En fin de législature, ils sont quatre, tous entrés en 2007 : la socialiste Ada Marra, la Verte Adèle Thorens et le député PLR Olivier Français. "Pour moi, il était temps de transmettre mon mandat à des forces plus jeunes", explique le député UDC. Et il n'est pas question de figurer sur une liste où il suffirait de le retirer et de partir après seulement un an. "Ce n'est pas respectueux des électeurs".

Dernière intervention

Avant de céder définitivement son siège, le Conseil national présentera un texte définitif. "En tant que membre du comité de l'Association suisse des biocarburants je souhaite défendre l'huile obtenue par pyrolyse des plastiques et autres déchets. C'est un procédé chimique très intéressant qui permet de récupérer les déchets plastiques au lieu de les incinérer. Mais si nous voulons promouvoir ce système, nous devons ajouter cette huile à la liste des biocarburants qui bénéficient d'un allègement fiscal".

Continuez à lire l'article complet ici : Mon dernier combat sous le dôme Source : www.24heures.ch 3.9.2023

Bureau

Biofuels Suisse
Association suisse des biocarburants
9, rue de la Gare
CH-4450 Sissach