Contribution de Martin Joss

26 mars 2024

Biocarburants : une clé pour la défossilisation du secteur des transports

Un article de Martin Joss, directeur de Biofuels Schweiz

De l'énergie durable à partir des déchets
L'importance des biocarburants sur la voie de la réduction des émissions de CO2-dans le secteur des transports ne cesse de croître. Les carburants issus de déchets organiques sont presque neutres en termes de CO2-et contribuent ainsi à un avenir durable. Un exemple de polyvalence et d'utilisation en cascade est la transformation d'huile alimentaire usagée provenant de l'hôtellerie et de la restauration en biodiesel. Les déchets redeviennent ainsi de précieuses ressources énergétiques. 

L'adjonction comme grand levier
L'incorporation de biocarburants dans les carburants conventionnels est une approche prometteuse. Selon la norme, le taux d'incorporation peut atteindre sept pour cent pour le diesel et cinq pour cent pour l'essence. Ces carburants peuvent également être combinés avec des produits synthétiques et permettent une conversion simple et peu coûteuse de la flotte de véhicules. Certains camions sont autorisés à rouler au biodiesel pur. Les entreprises de transport disposent ainsi d'un levier pratique pour réduire les émissions de CO2-réduction. 

Des succès malgré les défis
Malgré des matières premières limitées, les succès du secteur des biocarburants sont remarquables. Depuis 2014, plus de 3,5 millions de tonnes de CO2-ce qui témoigne de leur efficacité. Les ventes de carburants durables se stabilisent à un niveau élevé. Chaque année, environ 500 000 tonnes de CO2 ont été économisés. Un tel succès suppose une infrastructure qui fonctionne, ce qui est aussi un point fort des carburants renouvelables. En effet, il est possible de les écouler via les stations-service existantes et de les utiliser dans les flottes de véhicules existantes. 

Opportunités et développement
Les carburants biogènes - produits en Suisse ou importés - continueront à jouer un rôle décisif dans la réalisation des objectifs climatiques. La révision de la loi sur le CO2-prévoit une obligation de transition pour les importateurs de carburants à partir de 2025. Concrètement, cinq à dix pour cent des émissions devraient être réduites directement par des carburants renouvelables. Cela entraînerait une augmentation des ventes de 50 pour cent des carburants renouvelables.

Résumé : Vers un avenir sans énergies fossiles
Les carburants renouvelables sont un instrument durable et efficace pour la défossilisation du secteur des transports. Grâce à leur production à partir de déchets organiques et d'énergies renouvelables, à leur incorporation dans les carburants traditionnels et à leurs multiples possibilités d'utilisation, ils contribuent de manière significative à la réduction des émissions de CO2-et à la réalisation des objectifs climatiques. Le développement et la promotion de ces carburants constituent une étape importante sur la voie d'une mobilité durable et exempte d'énergies fossiles, y compris le transport de marchandises.

Lien vers avenergy.ch Source: Avenergy Suisse, Zurich / avenergy.ch (octobre 2023)

Bureau

Biofuels Suisse
Association suisse des biocarburants
9, rue de la Gare
CH-4450 Sissach